Publications
Communiqué

DES RÉALISATIONS SIGNIFICATIVES ET PORTEUSES EN 2019 POUR ALUQUÉBEC

Montréal, 11 juin 2020 - AluQuébec, la Grappe industrielle de l'aluminium du Québec, a tenu ce matin son assemblée générale annuelle qui, contexte oblige, s’est déroulée de façon virtuelle. Teintée de changements, notamment par l’arrivée de Martin Charron comme nouveau président-directeur général, 2019 a été une année où l’importance a été accordée à promouvoir l’aluminium, à former, à susciter l’intérêt de la relève à encourager l’essor et le développement des PME ainsi qu’à faire rayonner l’industrie québécoise à l’international.

 
Le président du conseil d'administration, Normand Bergeron, a notamment témoigné de sa fierté par rapport à l’avancement de l’un des mandats confiés à la Grappe par le gouvernement du Québec soit l’Aluminerie de l’avenir : « Toutes les parties prenantes ont été mises à profit en 2019 au sein de huit sous-comités pour assurer le suivi des priorités dans ce dossier. Ce sont plus de 70 personnes de quelque 25 organisations qui ont contribué à l’avancement de cet important dossier et je tiens à les remercier pour leur engagement. »
 
Il a d’ailleurs rappelé combien l’industrie a avantage à travailler ensemble et en a profité pour saluer le leadership de son nouveau PDG qui a su favoriser une plus grande cohésion entre les différents organismes liés à la transformation de l’aluminium.
 
« J’ai la ferme conviction qu’une Grappe comme la nôtre doit jouer un rôle d’influenceur, de fédérateur, de facilitateur et d’intégrateur pour favoriser la transformation de l’aluminium au Québec », a affirmé Martin Charron, qui a tenu à remercier au passage ses prédécesseurs pour le travail accompli.
 
M. Charron a par ailleurs passé en revue les réalisations de 2019 qu’il a qualifiées de significatives et porteuses. « L’année 2019 a été une année exceptionnelle où plus de 130 activités ont permis de promouvoir l’utilisation de l’aluminium et de soutenir les transformateurs ainsi que les équipementiers et les fournisseurs spécialisés dans leurs besoins en terme de croissance, d’innovation, de développement de marchés internationaux et de formation notamment. »
 
Grâce au Centre d’expertise sur l’aluminium d’AluQuébec (CeAl), ce sont 700 personnes qui ont assistés à l’un des 10 webinaires techniques sur l’aluminium; 130 ingénieurs et architectes qui ont été formés en entreprise sur les capacités du matériau entre autres dans les bâtiments, les infrastructures, les ponts et les passerelles; ainsi que plus de 430 étudiants qui ont reçu des notions sur l’aluminium non enseignées dans le cursus en génie à l’université.
 
Par ailleurs, afin de bien représenter la réalité économique de l’industrie de la transformation, AluQuébec a réalisé une Cartographie de la 3e transformation d’aluminium du Québec, et a reconduit, pour une 5e année, l’étude Baromètre de transformation de l’aluminium 2019. « Les informations recueillies serviront à alimenter notre réflexion sur notre plan triennal que nous sommes à revoir, a souligné Martin Charron. Elles pourront également servir à orienter le gouvernement du Québec dans sa démarche de consultation prévue d’ici la fin de l’année 2020 pour établir les grandes lignes de la mise à jour des mesures gouvernementales de soutien au développement de l’aluminium. »
 
Enfin, le président du CA a annoncé la composition du nouveau conseil d’administration d’AluQuébec, et ce dernier a élu les officiers qui composeront le comité exécutif, soit :

  • Normand Bergeron, président du conseil
  • Yves Tremblay, Sefar BDH, vice-président
  • Jean Simard, Association de l’aluminium du Canada, secrétaire
  • Arthur Gobeil, trésorier
  • Jacques Caya, Industries Jaro
  • Carole Chapdelaine, Société de la Vallée de l'aluminium
  • Patrice Côté, Dynamic Concept
  • Luc Cyrenne, Rio Tinto
  • Gheorges Marin, Centre de métallurgie du Québec

 

« Avec un conseil représentatif de l’industrie, des partenaires financiers soutenant et la collaboration de tous les organismes de l’écosystème de la transformation de l’aluminium, je suis confiant que nous continuerons à réaliser des actions structurantes pour une industrie encore plus performante », a conclu Normand Bergeron en indiquant que toutes les réalisations d’AluQuébec se trouvent dans le Rapport d’activité 2019.